Stage International d'Expression Primitive

 Le jeu : Expression Primitive du 14 au 16 novembre 2018 à Celles de 10h à 17h.

 

Le jeu est un outil essentiel en danse,  rythme et voix  ou  « expression primitive ». Il s’appuie sur  l’aptitude ludique de l’être humain, qui aime le jeu et a besoin de jouer à tout âge.

 Qu’est -ce que jouer ? 

Quelles sont les différentes catégories de jeu ?

 Quel type d’émotion engendre le fait d’être dans le registre du « pas vraiment » ?

 Quelle forme de créativité produit-il ?

 Comment tout cela est-il utilisé en thérapie, dès lors que, comme le souligne Winnicott,  « ce sont deux personnes qui jouent ensemble » ?

 Le stage tentera de répondre à ces questions d’un point de vue théorique et pratique.

 

Qu’est-ce l’expression primitive ?

Elle est une  pratique rythmique  où sont réunis en même temps la voix, le mouvement et le rythme, s'offre tout naturellement au plus grand nombre grâce à sa simplicité et accessibilité et en  partage rapidement  ses nombreux bienfaits.

Notre culture chantée et bougée permet dans un cadre structurant et ludique de nous étonner au fur et à mesure des propositions.

Nous appelons "premier ou primitif" ce rythme organique,  élémentaire, fondateur, universel, originaire que sont le mouvement des rythmes vitaux de l'être vivant : le battement du cœur et le souffle. Le mouvement se déroule sous une forme de marche naturelle cadencée au rythme du tambour. Sous les complexités mélodiques et rythmiques, un processus de déconstruction artistique s'opère. Des rythmes premiers simples, essentiels et puissants surgissent qui s'accompagnent de  gestes de plus en plus épurés issus de notre mémoire archaïque stimulée  par les propositions ludiques et diverses. Le jeu rythmique des opposés (présence-absence, ouvrir/fermer, avancer/reculer, prendre/donner) rappelant le modèle de la bobine de Freud, l'imitation de la nature comme les animaux, jouer aux métiers ancestraux (chasseur, pêcheur, potier,..), incarner des personnages mythiques (fées/sorcières, héros), jouer des archétypes (guerrier/princesse, gendarme et voleur) sont des symboles qui revisitent les sources corporelles de la pensée symbolique. Le jeu est ici  sur un modique ludique, non dramatique pour permettre à chacun de se surprendre soutenu par  l'intensité de la voix, du rythme et la répétition du geste. La répétition du geste comme dit l'expression " c'est 100 fois sur le métier remettre son ouvrage" permet d'affiner celui-ci, de le rendre plus ordonné, plus net,  plus essentiel. C'est en recréant le geste que le danseur se recrée lui-même, remet de l'ordre en soi et affirme sa personnalité.

 

A qui s'adresse cette proposition de stage ? 

D’abord aux professionnels 

– de la santé (médecins, psychologues, psychomotriciens, infirmiers…) ;

– du social (assistants et travailleurs sociaux, sociologues, éducateurs…) ;

– de l’art (artistes, spécialistes de l’art et de la médiation culturelle, enseignants, étudiants) ;

– de l’éducation (enseignants, éducateurs).

Mais il concerne aussi tous ceux qui sont impliqués dans la création ou restauration du lien social ainsi que dans la lutte contre l’exclusion.

Et parce que nous pensons que le fait de danser-rythmer ensemble peut avoir un rôle politique d’union entre les peuples, cette formation s’adresse également à ceux qui désirent œuvrer pour la paix entre les peuples.

 En vous remerciant : 

Venez jouer avec nous, mais quel  plaisir ça procure !

 Voici les liens pour les sites à consulter:

 http://www.drlst.org

Atelier du Geste Rythmé // DRLST

www.drlst.org

Ce site regroupe les informations de 2 organismes dédiés aux fonctions sociales et thérapeutiques du rythme 

C'est une co-organisation de l'ASBL Nganga et l'ASBL Etin-Celles

 Simon Vandewalle et  Farvacque Annie

 

0476/421172                 0476/717122